Nice

 

BLUE PRINT 1


Le terme "Blue Print" fait référence au "plan génétique".

En 1986, Andrew Verity participait à un séminaire à Bali avec Bruce Dewe (PKP) et il cherchait un mode digital pour "système de croyances" et à la place il a trouvé le mode "États Profonds". Comme il y avait de nombreux participants il a pu partager et tester sa découverte.

Il a continué ses recherches et le test musculaire lui a montré que ce mode est aussi en relation avec l’énergie génétique et que le mode États Profonds permettait d’accéder à l’énergie génétique. Cette énergie est véritablement extraordinaire : une personne est coincée sous un véhicule et quelqu'un tout seul, soulève le véhicule pour la dégager... Oubliant la logique, il n'a pensé qu’à sauver la personne. Beaucoup de personnes ont entendu parler de ce type "d'exploit".

Nous avons cette information dans nos schémas génétiques, la différence c'est que ces gens ont eu accès à cette information. Nous sommes beaucoup plus puissants que nous le pensons. Il y a donc beaucoup d’exemples connus mais peu de recherche dans ce domaine.

Cependant il y avait beaucoup de blocages qui empêchaient d’entrer dans cette énergie génétique qui bien évidemment est très bien protégée. Ça a pris encore deux ans de recherches. Il y a eut beaucoup de choses qui en sont sorties et, entre autre, combiner la Kinésiologie avec la Chirologie.
Grâce à son père qui a étudié la Chirologie pendant plus de 30 ans, Andrew a eu l’intuition qu’il pouvait utiliser la Chirologie en Kinésiologie, avec le test musculaire. La Chirologie c'est très compliqué, mais avec le test musculaire ça devient beaucoup plus simple.
Nos mains montrent notre réelle structure psychologique et la trace de notre énergie génétique.

Au début 1989, Andrew Verity a commencé à tester pour savoir ce que devait contenir le séminaire et la progression des corrections. Ça a donné la série Blue Print telle qu’elle est enseignée maintenant. Ce qui est sorti de ces recherches c'est que notre subconscient travaille huit fois plus que notre conscient, mais que le mental conscient est la seule clé pour changer le contenu du subconscient.
Il y a trois façons d’entrer des informations dans le subconscient : par le système génétique, par l’expérience et par l’imagination. On est le résultat de ces trois processus.

Le mental conscient peut faire face simultanément à seulement sept bits d’informations, au-delà c'est le subconscient qui prend le relais. Quand vous faites un test musculaire la réponse du muscle n’est pas consciente.

Ce qui est proposé aux personnes qui suivent les stages de la série Blue Print c'est non seulement d'acquérir de nouveaux concepts et de nouveaux outils, mais aussi de les utiliser pour eux-mêmes afin de progresser dans l'utilisation de leur propre énergie génétique.


Prérequis : Principes de Santé et Organisation ~ Durée : 4 jours ~ Prix : 440 €

 

| En haut |


Mentions légales
Copyright ~ Nice Kinésiologie ~ Alain Risi