Nice

 

CONNAITRE PAR COEUR


 

On ne voit bien qu’avec le cœur,
l’essentiel est invisible pour les yeux.
Le petit prince – Saint Exupéry

CONNAÎTRE PAR CŒUR

C’est le titre de ce stage et contrairement à ce que suggère le sens stricte de cette phrase, il ne s’agit pas de ce que nous avons tous dû pratiquer à l’école, mémoriser mot à mot…

Mais du sens donné par la langue des oiseaux, chère aux alchimistes…
            Co-naitre, naitre avec…
            Par cœur, par le cœur…
            La connaissance accessible par le cœur…

Serions-nous dotés d’une connaissance innée, accessible grâce à l’ouverture du cœur ?
Si cela est, qu’est-ce qui nous empêche d’y avoir accès, la plupart du temps ? Ou mieux, comment faire pour la retrouver.

« J’ai fait un pas immense le jour où j’ai compris que j’étais seul à entretenir mes souffrances ». Jacques Salomé.

Peut être déjà en acceptant l’idée que notre cerveau gauche dominant est loin de toujours nous dire la vérité et que bien au contraire il nous manipule, par exemple en exacerbant nos peurs. Ce sont nos peurs qui nous empêchent d’aimer ; soi-même et les autres. Inversement notre cerveau droit peut nous ouvrir à une perception et à une compréhension élargie, dans un sentiment d’unité avec la création. Le cerveau gauche ne sais que ce qu’il a appris. Le cerveau droit ose connaitre des choses inconnues, mais qu'il perçoit.

Cela évoque aussi la tradition indienne, où les mémoires, les annales ou encore champs akashiques (du mot sanskrit akasha) sont une réalité admise. Tout y est inscrit depuis le début des temps et les sages savent y puiser les informations. Plus récemment le concept a été repris par des scientifiques, comme Erwin Laszlo. Pour lui cette mémoire crée un univers in-formé qui pénètre toute chose et dans lequel nous puisons notre réalité. Traditionnellement sur le plan physique le relai de cette connaissance akashique se situerait dans le cœur (ventricule gauche), ce qui rejoint les découvertes scientifiques récentes. De ce point de vue nous connaissons de toute éternité.

En quoi notre cœur, cet organe destiné à pomper du sang, pourrait nous permettre de comprendre, de connaître quelque chose ? A priori impossible ! A moins que cela soit un peu plus complexe. Que ce ne soit pas juste une simple pompe. Mais alors ce serait quoi ? L’intelligence du cœur aurait un tant soit peu de réalité… Et comme le dit l’adage,  le cœur aurait ses raisons que la raison ignore…

Nous avons appris beaucoup de choses par le biais de l’éducation nationale ou par l’école de la vie et cela a engendré des certitudes, autrement dit des croyances certaines. Certaines personnes dotées d’une imagination différente ont depuis longtemps amené une nouvelle compréhension de la réalité qui n’est toujours pas intégrée en nous. La plus célèbre d’entre elles, Albert Einstein a révolutionné la physique il y a plus d’un siècle avec la théorie de la relativité. Cela n’a pourtant pas changé grand-chose dans notre vision de la vie quotidienne, nous voyons toujours le soleil se lever à l’est et se coucher à l’ouest… Nous n’avons pas changé notre représentation du monde.

Un certain nombre de choses nous empêche d’accéder à la connaissance du cœur. Il est temps d’élargir notre vision...

 

| En haut |


Mentions légales
Copyright ~ Nice Kinésiologie ~ Alain Risi