Nice

 

QUESTIONS - REPONSES


Cette page est la votre, plus vous poserez de questions, plus elle s’étoffera de réponses.

 

L'apprentissage de la Kinésiologie nécessite-t-il d'avoir fait des études supérieures ?

Les formations en Kinésiologie sont-elles très longues ?

Quels problèmes traite la kinésiologie ?

Le test musculaire fonctionne-t-il comme un détecteur de mensonges ?

Est-ce que la kinésiologie est une psychothérapie ?

Peut-on tout savoir avec le test musculaire ?

Existe-t-il beaucoup de différences entre les diverses branches de la kinésiologie ?


• L'apprentissage de la Kinésiologie nécessite-t-il d'avoir fait des études supérieures ?

Non. La Kinésiologie est ouverte à tout le monde et l'on peut se former quelque soit son niveau d'études. Même si beaucoup de kinésiologues viennent de professions paramédicales, ce n'est nullement une obligation. Cependant il est recommandé de se former aux techniques de Kinésiologie les plus diverses afin de disposer des outils nécessaires pour faire face au plus large éventail de situations / problèmes possibles, dans les domaines physique, émotionnel, psychologique et énergétique.

De plus l'utilisation du test musculaire kinésiologique étant une approche intégrative, tout ce que vous pouvez déjà connaître ou ce à quoi vous pourrez vous former en dehors des techniques purement kinésiologiques, pourra vous aider, car le test musculaire vous permettra de découvrir la meilleure proposition dans ce qui vous est disponible. La curiosité intellectuelle reste donc une excellente chose.

En haut


Les formations en Kinésiologie sont-elles très longues ?

Si vous étudiez la Kinésiologie pour vous-même, vous pouvez vous contenter d'un petit nombre de stages et vous faire rapidement plaisir.

Si vous poursuivez un but professionnel ce sera plus long. La tendance nationale et internationale est à l'allongement des études afin d'augmenter le niveau de compétence. Derrière cela apparaît aussi le désir de reconnaissance de la profession de kinésiologue, au même titre que d'autres thérapies alternatives. Si la compétence technique est une nécessité absolue, les qualités humaines sont à mon avis tout aussi importantes. C.G. Jung disait à ses élèves, "vous ne soignerez pas avec ce que je vous enseigne, mais avec ce que vous êtes."... De plus les formations en kinésiologie obligent à travailler sur soi, en appliquant les techniques sur soi-même (pour les apprendre) avant de le faire sur d’autres personnes.

A l'heure actuelle, il est possible de suivre environ 1500 heures de formations. D'autre part, la Kinésiologie étant vivante et créative, elle continue de se développer dans de nouveaux domaines et chaque jour naissent de nouvelles possibilités de formations.

En haut


Quels problèmes traite la kinésiologie ?

Au risque d’être taxé d’excès d’enthousiasme, je dirais tout. L’approche de la kinésiologie étant à la fois globale (physique, émotionnelle, mentale, énergétique) et parfaitement individualisée, permet d’explorer toutes sortes de problèmes. Le test musculaire permet d’avoir rapidement une idée très précise des disfonctionnements et surtout des solutions possibles.

Le kinésiologue ne prescrit aucun médicament. Il aide la personne testée à utiliser toutes la richesse des ressources naturelles de tout son être. En ce sens on dit du kinésiologue qu’il est un « facilitateur ».

Bien sûr, il y a malgré tout des limites. Par exemple, la kinésiologie ne remplacera pas une intervention chirurgicale nécessaire. Mais elle pourra avoir une utilité avant, dans la préparation (ressources énergétiques, équilibre psycho-émotionnel…) et/ou après dans l’aide au rétablissement (capacité de récupération, stress de l’opération…).

Voici une petite liste alphabétique et non exhaustive de problèmes abordés par la kinésiologie : alcool, allergies, anxiété, choix, confiance en soi, couple, dépression, douleurs, école, fatigue, migraines, nutrition, peau, peurs, poids, sexualité, sommeil, sport, stress, tabac…

En haut


Le test musculaire fonctionne-t-il comme un détecteur de mensonges ?

C’est une façon humoristique de parler du test musculaire… mais la réponse est non. On ne fait pas davantage de voyance avec le test musculaire.

Il est possible de pousser plus loin la découverte des sources d’un problème et de trouver des choses auxquelles la personne n’avait pas pensé consciemment. Mais c’est un usage ultime du test musculaire. Dans la pratique, le kinésiologue utilise la priorité. C’est à dire qu’il utilise le test pour déterminer ce que le corps de la personne réclame en premier. La priorité n’étant pas forcément le plus urgent, mais ce qui est à la fois le plus efficace et le plus doux, pour commencer à dénouer le problème.

L’idée même du détecteur de mensonge est à l’opposé de l’approche de la kinésiologie qui est une méthode douce, respectueuse de l’écologie de la personne.

En haut


Est-ce que la kinésiologie est une psychothérapie ?

Tout dépend de ce que l’on entend par psychothérapie, il en existe différentes sortes. La kinésiologie n’a rien avoir avec la psychanalyse, ou une autre approche thérapeutique verbale. Si l’on s’allonge, ce n’est jamais sur un divan, seulement parfois sur une table de massage… (Ex : c’est plus facile pour tester des muscles des jambes).

Mais la kinésiologie, grâce au test musculaire, explore aussi le domaine psychologique. Une des spécificités de la kinésiologie, c’est d’être orienté vers les solutions (comment on sort du problème) plutôt que vers le pourquoi nous pataugeons dans ce problème depuis si longtemps. La prise de conscience, bien que satisfaisante pour le mental, souvent hypertrophié dans notre culture, n’est pas suffisante pour mettre en place le changement. Tous les kinésiologues on expérimenté la résolution de problèmes sans prise de conscience.

Les nouvelles recherches de la kinésiologie permettent d’utiliser avec beaucoup d’efficacité la richesse des ressources inconscientes que tout le monde possède, mais que peu de personnes utilisent efficacement. Pour la kinésiologie, la façon d’aborder l’inconscient est plus proche de celle de Milton H. Erickson que de celle de Sigmund Freud.

D’autre part les problèmes humains sont toujours diffus : des symptômes physiques / énergétiques ayant une origine émotionnelle / psychologique, des symptômes émotionnels d’origine physique… Toutes les schémas sont possibles. La kinésiologie englobe toutes ces approches (voir le Modèle Universel de la Guérison).

Beaucoup de personnes ayant suivi ou suivant une psychothérapie, on recourt aussi à la kinésiologie. Il n’y a pas d’incompatibilité.

En haut


Peut-on tout savoir avec le test musculaire ?

Même si les possibilités du test musculaire sont immense, il est prudent de l’utiliser dans un certain cadre, afin d’éviter des dérives.

Par exemple, si quelqu’un demande « est-ce que je suis enceinte d’un garçon ou d’une fille ?», la réponse sera quelque chose comme « le test musculaire n’est pas utilisable pour répondre à cette question, mais il est possible de savoir quel stress se cache derrière le fait d’avoir une fille ou un garçon et d’en abaisser le niveau ».

« Est-ce que j’ai un cancer ? ». La kinésiologie ne fait pas de diagnostic . Mais nous pourrions travailler sur le stress que contient cette question d’avoir un cancer.

Le test musculaire n’est pas utilisable pour faire un diagnostic et pas davantage pour prévoire le futur… il est surtout utilisé pour trouver ce qui permet d’aller mieux.

En haut


Existe-t-il beaucoup de différences entre les diverses branches de la kinésiologie ?

Il existe bien des différences, c’est la richesse de ce qu’elles apportent, mais toutes utilisent le test musculaire.

Chaque branche de la kinésiologie, s’est développé pour trouver de nouveaux outils, dans des domaines où il était souhaitable d’en posséder davantage. Ces développements, cherchant à combler un manque, ont donc été fait dans des directions particulières. Au début de la kinésiologie, dans les années soixante, du fait des chiropracteurs qui l’on créée, l’orientation était très structurelle, physique, mais peu à peu, des orientations moins denses ont été prises, à travers l’émotionnel et le psychologique.

Ce site n’est pas exhaustif, il parle de ce que j’aime. Si j’aime particulièrement, l’Advanced Kinesiology d’Andrew Verity, le Touch For Health de John Thie, et le One Brain de Gordon Stocke, Daniel Whiteside, Candace Callaway, cela ne sous-entend pas que je n’aime pas les techniques suivantes : la kinésiologie du bien-être, Wellness Kinesiology - Stress Release de Wayne Topping ; l’Edu-Kinésiologie / Brain Gym de Paul Dennison ; Hyperton-X de Frank Mahony ; Applied Physiology de Richard Utt… pour ne citer que les plus connues.

En haut

 

 

| En haut |


Mentions légales
Copyright ~ Nice Kinésiologie ~ Alain Risi